Non, je n'aime Pas Vos Enfants
Catégories:  [La Famille] Posté par: Nathalie Vallieres
par Anne Doe

Oui mais voilà, mon beau-frère est arrivé avec ses trois gosses car ils ne voulaient pas prendre de baby-sitter. Ses enfants sont âgés de 1, 2 et 4 ans. L'age idéal des pleurnicheries et des caprices pour pimenter un repas d'adulte, mais bon, ça passe. Je m'imaginais que compte tenu de leurs ages respectifs, les plus petits s'assoupiraient assez rapidement et le plus âgé se distrairait facilement avec le

hien de la tante.

A cela s'ajoutèrent alors quatre autres enfants. Un de 10 ans, deux jumeaux de 8 ans et une fille de 7. Maintenant, nous nous retrouvions "envahis" de seulement 7 enfants à un repas d'adultes. Ma cousine avait elle aussi refuser de s'offrir le luxe d'une baby-sitter, prétextant l'organisation et la pression que cela engendrait. Sans oublier naturellement la réflexion qu'après coup, elle avait visiblement bien fait puisqu'elle n'était pas la seule.

Ma pauvre tante a bien essayé tout au long de la soirée de les calmer, mais sans espoir; à croire qu'ils n'ont aucun respect pour les adultes. La dernière fois que je les ai vu, l'un des jumeaux escaladait notre nouvelle voiture pendant que mon mari s'égosillait à lui demander de descendre incessamment. Les parents, quant à eux, restaient fair-play, sans bouger, faisant comme si de rien n'était. Mon mari a donc du attraper le gosse pour le faire descendre du toit de la voiture. Le gamin a passé le reste de la journée à se plaindre de mon époux.

De par leur présence, la tante de mon mari a donc décider d'annuler la fête qui devait se tenir au restaurant casino pour organiser une soirée. Je m'imagine qu'elle a du se résigner à abandonner cette soirée en voyant que l'on ne pouvait abandonner les troupes à la maison. Mais je pense également que la peur d'une destruction totale potentielle de la demeure y est aussi pour quelque chose.

Je travaille dans le sud de la ville et me rendre dans ce Casino est idéal. Pour arriver à 19:00 je dois alors quitter le bureau à 18:30 . Après une longue journée de travail, et surtout un vendredi soir, le casino est la place ou j'aimerais me détendre au son des cliquetis des machines à sous mais à vrai dire, je n'ai aucune passion pour les tables poisseuses, les sièges salis et les restos fast food et supporter ces 7 enfants crapahutant dans la salle.

J'appelle donc ma tante pour lui faire savoir que je ne pourrais malheureusement pas participer, mais que je lui apporterais dimanche le fameux gâteau au fromage que je lui avais promis. Ma cousine ayant eu vent de notre conversation veux alors savoir pourquoi j'annule. J'invoquais alors la raison la plus stupide mais la plus impitoyable: dossier urgent à régler qui ne peut pas attendre.

Mais voilà qu'une demi-heure après, je reçois un coup de fil de ma cousine m'insultant de tous les noms car elle avait compris que je ne désirais pas subir ses enfants. Et que l'on m'avait invité uniquement pour mes célèbres gâteaux au fromage. Réponses cinglantes de mises à mon tour. Elle, continuant de m'insulter et prétendant, ce qui peut être vrai, ne rien connaître aux enfants. Sans plus d'explications, je raccroche.

Juste avant de quitter le bureau, elle rappela et ouvertement espérait que je ne me joigne pas à eux au casino car personne ne m'y attendait plus. Pour moi, c'était ok. Jusqu'à ce qu'elle commence à changer de registre, m'accusant de tous les noms d'oiseau de ne pas aimer les enfants. A cet instant, je me sent agressée. Dans notre famille, personne ne dit du mal de personne et encore moins des enfants, quelque soit leur attitude. C'est l'une des raisons pourquoi cette femme leur laisse se traîner partout. Personne n'oserait dire quoique ce soit. CAR CELA NE SE FAIT PAS.


Mais soudainement, je me suis souvenue que je m'étais mariée à cette famille. Ce qui signifie que je ne suis pas dans l'obligation d'adhérer à leurs lois. Dans ma famille, un tel comportement est intolérable. Dans ma famille, les enfants ne se comportent pas d'une telle façon vis-à-vis des adultes.
Les mots alors s'ensuivirent: " Je ne dirais pas "détester", mais oui, tes enfants sont mal élevés, se comportent comme des sauvages, parlent mal et manque de respect, et tu devrais avoir honte de toi de les laisser partir à la dérive". " C'est entièrement ta faute, vis avec".

Visiblement, ce soir là, je devais être le sujet de discussion favori de la belle famille. Je suis alors devenue le Satan et si la légende perdure, ils devront alors me cuire avant de me dévorer.

Anne Doe, specialiste de baccarat et machine à sous et redige des rubriques pour les Casino en Ligne.

Source: http://www.contenulibre.com/125-enfants_et_ados


Nathalie Vallieres