Arrêtez de vous suicider !
Catégories:  [Finances, Économie et Affaires] Posté par: Nathalie Vallieres
par Tarik HANNANE

C'est fou comme les gens aiment scier la branche sur laquelle ils sont assis.
Je viens encore de découvrir un article sur une plateforme d'articles gratuits qui nous explique comment « bien débuter sur internet ». En fait, y est mentionné la fameuse « déroute du débutant » sur internet.

L'article est pertinent dans son propos. Je voudrais y apporter quelques

enrichissements.
En effet, quand on cherche sur internet des moyens de faire connaître son site, il y a pléthore d'informations. On s'y perd forcément !

Pourtant, il est aisé de ne pas se tromper par une astuce assez simple : une recherche avancée sur Google. En effet, les réponses de Google sur les moyens de générer du trafic vers sont site, et donc de faire grimper sa popularité, sont tellement nombreuses qu'il ne faut pas aller au hasard sur le premier site venu.

Il y a des signes !

Le premier des signes à repérer est l'auteur de l'article que vous lisez et qui vous vante les mérites à générer du trafic vers votre site. Avant de vous presser à cliquer sur le lien proposé, pensez plutôt à chercher sur Google avec comme critères de recherches le nom et le prénom de l'auteur. Les réponses vous indiqueront à qui vous avez à faire.

En l'occurrence, dans l'article dont je parle plus haut, si on clique sur le lien, on tombe sur une page de capture qui vous propose, en échange de votre adresse e-mail, de télécharger un document qui va répondre à vos questions.

Il se trouve que le formulaire d'abonnement est tout simplement ABSENT sur la page.
Qu'en dites-vous ?

L'auteur nous envoie sur une page de « capture de notre adresse e-mail » sans avoir mis sur la page le formulaire qui permet de le faire.

Quelle sera la réaction du lecteur ?
Il va considérer que l'auteur de cet article est tout simplement lui-même un débutant qui fait n'importe quoi. Dommage pour lui, car sa crédibilité, sa e-réputation et sa notoriété en prennent un sacré coup.

Le deuxième signe maintenant.

Quand vous êtes sur une page de capture, vous avez souvent un visuel qui vous montre le produit que vous vous apprêtez à télécharger en échange de votre adresse e-mail. Regardez bien ce visuel. Le nom de l'auteur doit y être mentionné. Sinon, il y a de fortes chances que vous ayez affaire à un produit d'affiliation. Dans ce cas, ne préfère-t-on pas s'adresser à Dieu plutôt qu'à ses Saints ?

C'est l'auteur de l'ouvrage qui doit intéresser, pas le vendeur. En effet, l'auteur seul pourra apporter de réelles réponses à vos questionnements.
Pensez-y pour la prochaine fois.

Tarik HANNANE
Coach Internet ::: Consultant Formations
http://www.bien-demarrer.fr

Source: http://www.contenulibre.com/28-marketing


Nathalie Vallieres