Minipreneurs en 1 week-end
Catégories:  [Finances, Économie et Affaires] Posté par: Nathalie Vallieres
par Hervé Didier

Les Minipreneurs sont plus de 2 millions aux États-Unis, plus de 50 000 au Royaume-Uni et probablement plusieurs milliers en France. Une vaste armée de consommateurs qui on décidé de devenir entrepreneurs et utilisent le web pour gérer leurs affaires : employés à temps partiel, étudiants, mères de famille, retraités, indépendants, anciens cadres, freelances etc... Suite à la lecture d'un article a

sujet des Minipreneurs, j'ai rassemblé les étapes clés pour devenir Minipreneur, en un weekend.

Les outils à la disposition des aspirants Minipreneurs sont à la fois très nombreux et très simples à mettre en œuvre. La plupart d'entre eux étant gratuits, votre boutique en ligne ne vous coutera que quelques euros par mois, et sera donc très rapidement rentable…

1. L'équipement informatique

Pour ceux qui ne l'ont pas encore fait, il faut d'abord investir dans un ordinateur et une connexion Internet, si possible ADSL pour faciliter la gestion de votre boutique. Vous n'avez pas besoin de logiciel particulier, si ce n'est un navigateur web standard.

Appareil très utile : un appareil photo numérique pour mettre en ligne les photos de vos produits. Là encore, pas besoin d'investissement particulier, vous pouvez utiliser ce que vous avez deja chez vous.

2. Les produits

Là, c'est à vous de jouer et de laisser parler votre imagination. La solution la plus simple reste de vendre en ligne les produits dont vous ne vous servez plus, façon « vide-grenier ».

Vous pouvez aussi utiliser les nombreux services en ligne qui vous permettent de vendre des objets à vos couleurs (t shirts, vêtements, mugs…). La seule chose dont vous devez vous occuper : désigner le logo apposé sur vos objets.

Enfin, pour les plus ambitieux, vous pouvez investir dans l'achat à prix discount de produits destinés à la revente (DVD s, appareils électroniques…).

Quelque soit votre voie, le succès sera au rendez-vous si vous vendez des produits auxquels vous croyez.

3. La vente en ligne

Pour commencer et tester votre idée, le plus simple et le plus économique est de vous inscrire sur les sites marchands qui proposent de vendre des produits d'occasion (ebay, amazon, priceminister, 2xmoinscher…). Dans les formules basiques, vous n'avez quasiment rien à payer, si ce n'est un pourcentage de la vente. Mieux vaut néanmoins compter quelques euros de location par mois pour une boutique en ligne avec plus d'options.

Autre avantage de ces sites marchands : le paiement sécurisé et la gestion des transactions sont souvent pris en charge. Vous ne vous occuperez que de la préparation des commandes (prévoir de bons emballages pour vos produits) et de leur expédition (par La Poste ou des transporteurs express).

4. La publicité

Une fois votre boutique créée et vos produits en ligne, reste à vous faire connaitre. Si vous êtes hébergés par un site marchand très connu, vous bénéficierez de sa notoriété et serez mis automatiquement en avant.

Vous pouvez aussi choisir de faire votre propre publicité en ligne, en utilisant par exemple Google Adwords qui permet avec quelques euros de démarrer une campagne publicitaire ciblée sur Google.

Autre façon de se faire connaitre : créer un site Internet ou un blog parlant de vos produits et grâce auxquels vous pourrez communiquer avec vos futurs clients et développer votre « mini entreprise » sur le Net.

Enfin, pour profiter du fait que vous pouvez vendre vos produits à l'autre bout du monde grâce à Internet, pensez aussi à traduire votre boutique en plusieurs langues, dont au moins l'anglais.

Découvrez d'autres ressources pour Entreprendre sur Internet sélectionnées par Hervé Didier sur http://www.hervedidier.com

Source: http://www.contenulibre.com/38-micro_entreprise


Nathalie Vallieres